Jacmel: la ‘’Mecque’’ des latinos américains

Jacmel se prépare à devenir la première destination touristique des latinos –américains, et l’administration Martelly Lamothe annonce l’injection de quarante millions de dollars américains dans l’industrie touristique de cette cité dans un a
Treize des quarante millions seront investis dans la transformation de l’aéroport de Jacmel en aéroport international, le centre historique de Jacmel sera restauré, la maison ‘’kay madan Lamartine’’ sur la place du marché, où résidait Simon Bolivar lors de son passage à Jacmel devrait être acquise par la ville, la Place du Panaméricanisme en face de la douane, là où est le drapeau de la Grande Colombie, sera aménagée toujours selon le délégué Lafontant. Celui-ci invite tous les fils de Jacmel à faire un ‘’Konbit’’ pour protéger leur berceau de toutes les campagnes de dénigrement visant à le déstabiliser. Jacmel est l’une des grandes villes d’Haïti qui a su faire l’Histoire. Elle est la première ville de la Caraïbe à être électrifiée, et à avoir un système d’adduction d’eau potable. Ville du sud-est, elle a un nombre important de sites touristiques, et d’atouts pouvant combler les attentes de tous. Les Touristes d’aventure pourraient s’intéresser à son carnaval, à Bassin Bleu, son artisanat, sa peinture, les historiens eux, ont Fort Ogé, Moulin Price, les ethnologues ont les Grottes de Lafond, de Savane Dubois, les écologistes ont Forêt des Pins, La Pointe de Baguette avec ses iguanes etc. Le développement de l’industrie touristique de Jacmel aura un impact direct sur tout le sud-est d’un coté, sur le Grand Sud d’un autre et sur Haïti en général.


Share this post