Nouvel administrateur à l’Hôpital St Michel de Jacmel.

François Wilkens est le nouvel administrateur de l’Hôpital Saint Michel de Jacmel, à partir de ce mercredi 22 Septembre. Il remplace M. Batichon Prophète, qui occupait ce poste depuis plus d’un an et demi
M. François espère la collaboration de tout le personnel pour un fonctionnement fluide de ce centre hospitalier, le plus grand du sud-est. Présent à cette installation le premier sénateur du sud-est, l’omniprésent Wencesclass Lambert a souligné que la santé publique ne doit pas être politisée dans le sud-est. Hormis le salaire du personnel de St Michel, l’état haitien ne s’engage dans aucune autre facette de la vie de ce centre hospitalier. Depuis le 12 Janvier l’organisation ‘’Médecins sans frontières’’ contrôle totalement et favorablement St Michel. Elle s’occupe de tout, du jardinage à la subvention de tous les employés. Grâce à cette organisation les médicaments sont gratuits à St Michel, celle-ci est équipée de matériels nécessaires au fonctionnement d’un hôpital digne de ce nom, et tous les services marchent réellement vingt quatre heures sur vingt quatre. St Michel est actuellement un véritable centre hospitalier communautaire. Ce dernier a de nos jours un agent sécurité pour chaque service, et des policiers tous les soirs. ‘’…Je peux dire actuellement que je travaille dans un hôpital…’’ a commenté avec satisfaction une infirmière du service d’Urgence. Notons qu’à plusieurs reprises l’état haitien a tenté de structurer ce centre hospitalier, il en a toujours échoué. Les appareils installés par l’Etat ne durent plus qu’un semestre. Ils disparaissent toujours pour réapparaître dans le privé, et ceux qui, par leur taille ne peuvent être transportés avec facilité ou discrètement tombent toujours en panne. Cette réalité connue de la population, permet à plusieurs interrogés dans un micro trottoir organisé par bonzouti.com à croire que cette structure installée par ‘’Médecins sans frontières’’ disparaîtra, avec le départ de celle-ci. Soulignons aussi que, depuis onze ans, la coopération cubaine constitue le poumon de cet hôpital, ce, malgré toutes les politiques sadiques, honteuses dont elle est victime de la part de certaines personnalités du secteur ‘’Santé’’ de l’Etat haitien. Notons aussi, que, la gestion de la direction départementale de la santé publique du sud-est se fait dans une opacité douteuse.


Share this post