Le porc haïtien formellement interdit en République Dominicaine

Les autorités dominicaines ont annoncé samedi l’interdiction d’importation de bétail porcin, de la viande de porc et de ses dérivés en provenance d’Haïti en raison de la découverte supposée d’un virus dans des porcheries du pays alors que
M. Quiñonez a fait état d’informations relatives à l’apparition en mars dernier du virus de l’encéphalomyélite qui se serait attaqué aux porcs haïtiens. Il a cependant reconnu qu’aucun élément ne montrait que cette situation pouvait affecter la santé des humains. Des techniciens en santé animale et les membres du Corps spécialisé de sécurité frontalière (CESFRONT) ont reçu l’ordre de capturer, sacrifier et incinérer tous les animaux arrivant d’Haïti, particulièrement les porcs. Les autorités de Port-au-Prince n’avaient pas encore réagi à cet embargo décrété sur la viande porcine haïtienne par Santo Domingo. De son côté, le gouvernement dominicain n’a cessé, depuis un an, de réclamer la levée de l’interdiction d’exportation de volailles vers Haïti à cause de la présence avérée du virus de la grippe aviaire en territoire voisin où des foyers d’infection avaient été répertoriés.


Share this post