Deux journalistes de RFI assassinés au Mali : la presse mondiale en deuil

Ghislaine Dupont et Claude Verlon, deux confrères journalistes français enlevés samedi après-midi à Kidal au Nord-Mali, ont été retrouvés morts.
Ghislaine Dupont et Claude Verlon, les deux journalistes français de RFI enlevés samedi 2 novembre à Kidal, ont été tués, selon France 24, qui, lui, cite le Quai d'Orsay, confirmant des informations de l'agence Reuters. "Les services de l'État français, en lien avec les autorités maliennes, mettent tout en œuvre pour que la lumière soit faite le plus rapidement possible sur les circonstances de leur décès", a déclaré le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué. François Hollande, pour sa part, a exprimé son "indignation" et a convoqué les ministres concernés à une réunion dès dimanche. Les corps des deux journalistes, "criblés de balles", ont été retrouvés à l’extérieur de la ville, a déclaré Paul-Marie Sidibé, préfet de la localité de Tinzawaten, qui est basé à Kidal. Ils avaient été enlevés dans l'après-midi devant le domicile d'Ambéry Ag Rissa, un représentant du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA). "Ambéry Ag Rhissa a entendu un bruit suspect dans la rue, des coups de crosse portés contre le véhicule de nos reporters. Il a alors entrouvert sa porte et a vu les ravisseurs embarquer nos deux journalistes dans un véhicule 4x4 beige. Les ravisseurs l'ont menacé de leurs armes et l'ont sommé de rentrer chez lui", indique RFI sur son site Internet. Marie-Christine Saragosse, PDG de France Médias Monde (RFI - FRANCE 24 - Monte Carlo Doualiya) a également réagi en qualifiant ce drame d'"assassinat barbare". Ghislaine Dupont et Claude Verlon, deux journalistes expérimentés et spécialistes de l’Afrique, étaient déjà venus faire des reportages dans cette ville lors de la présidentielle de juillet-août au Mali. Ils avaient quitté Bamako pour Kidal mardi, en vue d'émissions spéciales sur le Mali prévues sur RFI les 7 et 8 novembre. La rédaction de RFI a annoncé samedi soir que ces programmes spéciaux étaient annulés.


Share this post