Corée du Nord, régime politique, successeur, présentation…

Le chef de l’état de la Corée du Nord, Kim Jong présente son successeur –imposé au peuple nord coréen, son fils Kim Jong-un, ce dimanche 10 Octobre, lors d’une parade militaire à Pyongyang, capitale de la Corée du Nord.
Debout à coté de son père, le jeune Kim Jong-un a applaudi une marée de militaires défilant sous un portrait géant de Kim Il-Sung, fondateur. Promu au grade de général en septembre dernier, le troisième fils connu du président, Kim Jong-un a brûlé plusieurs étapes pour accéder rapidement à la vice-présidence, derrière son père, de la commission centrale militaire du Parti des travailleurs, l’ unique parti du pays. Un vrai conte de fée pour lui. Kim Jong-un, aurait fait ses études en Suisse, et selon les rumeurs, il aurait 27 ans d’age. Le peuple dont il va être le dirigeant ne connaît absolument rien de lui. Il a fait sa première sortie officielle ce dimanche, à l’occasion du soixante cinquième anniversaire de la fondation du parti des travailleurs, dirigé par son père. Le chef de l’état nord coréen, Kim Jong-Il, 68 ans, est oblige de préparer son successeur parce qu’il a été victime d’une attaque cérébrale en 2008, mal -en -point au moment où il accédait au podium ce dimanche, il a réussit à se tenir debout durant au moins une heure de temps :’’ \"L\'avenir de notre pays est brillant et lumineux parce que Kim Jong-un a été nommé vice-président de la commission militaire du Parti des travailleurs\", a commenté un responsable gouvernemental sous le sceau de l\'anonymat. \"En Corée, nous avons un proverbe qui dit que les grands professeurs font les grands étudiants et que les parents exceptionnels font des enfants exceptionnels…L\'état de santé de Kim Jong-il est suffisamment bon pour qu\'il puisse diriger notre pays et nous montrer la voie dans tous les domaines, l\'économie, l\'agriculture, l\'industrie, l\'armée et les arts\", \", a-t-il déclaré. Notons que la Chine est le seul partenaire officiel du régime de Pyongyang. Rappelons aussi que Haïti a connu ce type de régime politique avec les Duvalier. Après des années de lutte sur plusieurs fronts, les haïtiens ont réussit à conjurer ce phénomène, qui existe toujours, mais sous la forme ‘’d’élections- sélections’’.


Share this post