Rencontre autour de l’insécurité alimentaire dans le sud ‘est

La délégation du sud ‘est a rencontré ce mardi 9 avril 2013 les différents directeurs départementaux de Jacmel et les différentes organisations non gouvernementales et nationales évoluant dans le domaine humanitaire, comme : ACDI VOCA, OIM, FAE
L’objectif de cette rencontre était de prendre des dispositions nécessaires pouvant leur faire face à l’insécurité alimentaire qui ronge le pays en général le département du sud ‘est et faire des préventions pour les saisons cycloniques prévues pour le 01 juin prochain a déclaré en substance le délégué départemental du sud’est Pierre Michel Lafontant. Au cours de cette réunion, le CNSA a fait une présentation des zones dans lesquelles la production, la situation de stockage et le pouvoir d’achat sont faibles. Le délégué Pierre Michel Lafontant a expliqué que l’ensemble de ces problèmes font que plusieurs communes du département du sud ‘est tels que : Belle -Anse, Anse à pitre, Thiotte et la Vallée de Jacmel sont les plus critiques à ce niveau. Pierre Michel Lafontant a accusé les cyclones Isaac et Sandy comme auteurs qui ont sérieusement dévasté notre agriculture à la fin d’année 2012 et qui plonge le pays dans cette crise alimentaire. De ce fait, le gouvernement Martelly/ Lamothe organise des rencontres avec les différents secteurs concernés pour trouver des moyens pouvant remédier à cette tragédie, a-t-il expliqué. L’économiste Camille Charlmers a déclaré sur une station de radio dans la capitale que : ‘’cette insécurité alimentaire est le produit de la complicité du gouvernement haïtien avec l’international pour la dégradation de notre agriculture. Cette dernière représente le 26% du PIB national alors l’état haïtien la néglige au profit des produits étrangers.’’


Share this post