Déclaration du porte-parole Sean McCormack à l’occasion du Jour international de droits de l\'Homme

Aujourd’hui marque le soixantième anniversaire de l\'adoption de la déclaration universelle des droits de l\'Homme des Nations-Unies, un document qui affirme les droits inhérents des peuples du monde entier et garantit les libertés fondamentales de
En observant la Journée et la semaine Internationale des droits de l\'Homme, nous reconnaissons le noble travail des défenseurs des droits de l\'Homme à travers le monde qui risquent le harcèlement, les sévices corporels, l\'emprisonnement et même la mort dans leur quête pour le respect des droits de leurs concitoyens. Nous saluons les progrès si durement obtenus pour les droits humains et les gouvernements démocratiques qui ont été mis en place ces dernières décennies. Nous reconnaissons également que dans chaque région du monde, il y a encore des gouvernements au lieu de répondre aux multiples demandes de libertés fondamentales et des droits démocratiques oppriment les activistes des droits de l\'Homme et de la démocratie, des organisations de la société civile, des journalistes et d\'autres qui plaident paisiblement en faveur de ces droits. Alors que nous célébrons ce soixantième anniversaire, nous nous réengageons à supporter ceux qui luttent pour se libérer de la tyrannie et de la crainte, et pour le droit de tenir leur gouvernement responsable. Les Etats-Unis demeurent solidaires aux hommes et femmes courageux de par le monde qui œuvrent pour la défense de la dignité humaine et pour l’avancement de la cause de la liberté.


Share this post