La Place du Panaméricanisme inaugurée par le chef de l’état et celui du gouvernement à Jacmel ce 14 Février

Le centre sportif de Bois Bœuf, le centre de Convention, le boulevard Pétion-Bolivard, la place du Panaméricanisme et les kiosques du Ministère de la Culture au port touristique sont les cinq sites que le chef de l’Etat haïtien, Joseph Michel Mar
Accompagné de son premier Ministre Laurent Salvador Lamothe, et plusieurs ministres du gouvernement le président Martelly inaugure l’accomplissement de ces projets qui pour la plupart rendent hommage au Bolivarisme sud-américain et à la négritude haïtienne. Ces nouveaux sites touristiques construits avec le fond du Petro Caribe ont une forte portée historique. La place du Panaméricanisme rappelle la création du drapeau de la grande Colombie à Jacmel, par Simon Bolivard au XIXème S, et la lutte confirmée du peuple haïtien contre l’esclavage dans le monde entier. ‘’Ces sites sont la Mecque des Bolivariens du monde’’ a commenté un haut grade du pouvoir public du sud-est. ‘’Cette place et le Boulevard Pétion-Bolivard sont deux des plus grands atouts touristiques qu’a actuellement Jacmel, puisqu’ils charrient une histoire, celle de plusieurs peuples. Ils soulignent l’Amitié entre Haïti et plusieurs autres pays du monde.’’ A souligné un citoyen jacmélien rencontre par Bonzouti.com. ‘’Les jacméliens doivent surveiller les ‘’néo-con’’ (néo-conservateurs) de Jacmel à la solde des nord-américains parce qu’ils vont saboter ces sites pour prouver leur servitude à leur patron. Je dois rappeler à ces domestiques de l’oncle Sam que cet état d’âme qui a poussé les haïtiens à aider Simon Bolivard à libérer les peuples de l’Amérique du sud, est aussi celui qui a permis aux haïtiens à rendre historique Savanah, une bataille qui fait de Barack Obama le président des Etats Unis actuellement. Au lieu de détruire le Boulevard Pétion-Bolivard et notre place du Panaméricanisme, il faut les promouvoir pour inciter tous les amis de la Liberté et de l’émancipation de l’Homme à venir visiter ces deux symboles.’’ A indiqué un professeur de Sciences Sociales de Jacmel qui a requis l’anonymat. Celui-ci a également ajouté :’’Barack Obama, le premier président noir des Etats Unis devrait de rendre sur cette place.’’ La construction de la Place du Panaméricanisme, du Boulevard Pétion-Bolivard, et du Centre de Convention sont des initiatives du Ministère du Tourisme et de la Mairie de Jacmel. Ils devraient être construits en même temps que l’aéroport international de Jacmel, mais ce dernier est malheureusement mort-né. Notons la présence de l’ambassadeur de la République bolivarienne du Vénézuela, Pedro Antonio Canino Gonzales, des ministres de la Culture et du Tourisme, du délégué départemental du sud-est Pierre-Michel Lafontant, de la directrice départementale du Tourisme Dithny Joan Raton et de Madame Michaëlle Craan à ces cérémonies.


Share this post