Jacmel/Tourisme/énergie/ Des investisseurs étrangers visitent Jacmel ce samedi 05 Janvier 2013.

Dans le cadre de la promotion du développement de l’industrie touristique dans le département du sud-est, une délégation d’investisseurs dominicains et Vénézuéliens guidée par la ministre Stéphanie B. Villedrouin a visité Jacmel ce samedi
Cette visite d’évaluation devrait convaincre ces investisseurs étrangers à venir investir dans le sud-est. ‘’Le maigre moyen du gouvernement Martelly-Lamothe ne pourra pas réaliser complètement ce projet de développement de l’industrie touristique du sud-est, il lui faudra d’autres soutiens économiques et financiers’’ A déclaré la ministre du tourisme madame Stéphanie B. Villedouin. Le ministre délégué auprès du premier ministre Laurent Salvador Lamothe, également en charge de la sécurité énergétique du pays, monsieur René JEAN-JUMEAU accompagné de son directeur général adjoint et d’un ensemble d’ingénieurs étrangers ont visité l’hydro électrique de Gaillard commune des Cayes -Jacmel et le central thermique de Jacmel dans le but d’identifier les faiblesses du centre semi autonome de l’électricité de Jacmel. Cette visite va permettre aux responsables de saisir le besoin en énergie électrique de Jacmel durant programme du développement de l’industrie touristique de cette partie du pays. Le ministre Jean-Jumeau a déclaré que 70% du pays est dépourvu d’électricité, pour cela, le ministère dont il est le responsable a un projet d’électrification en lampadaire solaire de toutes les sections rurales du pays plus spécialement celles du département du sud-est et le renforcement des lignes d’électrification dans les zones urbaines. ‘’Un tel projet va pouvoir améliorer le système énergétique au niveau du département’’ a expliqué le ministre de l’énergie monsieur René JEAN-JUMEAU. Le délégué départemental Pierre- Michel Lafontant propose une étude comparative entre les différents systèmes énergétiques afin de choisir le meilleur et le plus adapté pour le sud-est, car la hausse des prix du carburant pose un problème au niveau mondial. Pierre Michel Lafontant réitère sa confiance en cette délégation.


Share this post