Management sciences for health collabore avec le gouvernement haïtien pour renforcer le système sani

Management sciences for health collabore avec le gouvernement haïtien pour renforcer le système sanitaire l’ouragan Matthew Appelé par le gouvernement d’évaluer les besoins du système sanitaire, une ONG internationale de santé déploie également des agents de santé pour répondre à la flambée actuelle de choléra.

14 octobre 2016

 

(Medford, Massachusetts, Etats-Unis)—Management Sciences for Health (MSH), une ONG international de santé qui travaille depuis plusieurs décennies en Haïti, a été invitée par le gouvernement Haïtien de jouer un rôle important dans les efforts de stabiliser le système sanitaire national suite aux effets dévastateurs de l’ouragan Matthew. Cette catastrophe naturelle qui a couté la vie à des centaines de personnes et a déplacé des milliers de leurs foyers a également produit une flambée de choléra qui  fragilise de nouveau le système sanitaire haïtien. MSH établira un bureau annexe aux Cayes—un des endroits les plus affectés par l’ouragan—afin de former le personnel de santé local et renforcer la capacité des professionnels de santé qui coordonnent les interventions d’urgence.

 

Le gouvernement haïtien a fait appel à MSH pour réaliser une évaluation de l’infrastructure sanitaire et faire des recommandations afin d’informer des plans d’action des agences gouvernementales, ONG et organisations humanitaire qui contribuent aux réponses d’urgence et de relèvement.  De plus, MSH déploie des agents de santé afin d’appuyer les efforts du Ministère de la Santé Publique et de la Population de répondre à une flambée croissante de choléra .

 

 

« Notre souci principal s’agit de répondre aux besoins sanitaires des milliers de personnes qui ont subi les effets de l’ouragan et qui vivent actuellement dans un état d’urgence et de désespoir » a constaté  la Dr Margareth Mallet, représentante de MSH en Haïti. « Notre objectif ultime est de complètement restaurer les services de santé pour toute la population et continuer dans nos efforts de construire un système sanitaire robuste et résilient pour l’Haïti ».

 

 

Une évaluation préliminaire a révélé que les services dans les principaux hôpitaux de la péninsule haïtienne—notamment les hôpitaux départementaux de Jérémie, des Cayes et de Miragoane—ont été fortement affaiblis, ce qui a diminué leur capacité de fournir des services d’urgence et de routine. Les patients de l’hôpital départemental aux Cayes ont été évacués vers l’Hôpital Lumière à Bonne Fin. Au niveau communautaire, l’endommagement des formations sanitaires limitera de façon significative la prestation de services pendant les semaines à venir.  Des services temporaires y sont fournis par des cliniques ambulantes et la Croix Rouge Haïtienne ainsi que d’autres partenaires de mise en œuvre agissant dans les départements les plus affectés. Des initiatives de relèvement et de rééquipement y sont planifiées dans le proche avenir. 

Le Ministère de la Santé Publique et de la Population a confirmé une flambée de choléra et d’autres maladies transmises par l’eau ainsi que d’autres conditions communes tout comme les infections respiratoires aiguës (notamment la pneumonie) chez les enfants et un risque aggravé de malnutrition.

 

 

MSH soutiendra les pharmacies du gouvernement, des hôpitaux et des centres de santé afin de faciliter le transport de produits médicaux et d’équipements. MSH aidera également à acquérir et à distribuer de l’eau, des kits d’hygiène, des kits sanitaires et des produits pour le traitement d’eau. L’organisation assurera aussi l’assainissement, la prévention des infections et la dissémination de messages sur l’hygiène.  Finalement, MSH s’impliquera dans le renforcement des activités d’organisations à base communautaire pour la prévention de la malnutrition (y compris par la supplémentation en micronutriments) et la mobilisation d’agents communautaires déjà sur le terrain afin d’identifier et aider les familles en besoin.  

 

 

MSH travaille en Haïti depuis 1980 et continue aujourd’hui à appuyer tous les niveaux du système sanitaire dans le développement de programmes qui répondent de façon efficient et efficace aux besoins du peuple Haïtien. Le bureau local de MSH, doté d’un personnel majoritairement haïtien, effectue du travaille dans tout le pays. MSH vise à renforcer la gestion des organisations partenaires locaux afin d’améliorer leur durabilité et les mieux mobiliser pour contribuer à de meilleurs services sanitaires et, au résultat, une meilleure santé publique. Les activités de MSH comprennent le renforcement de gouvernance au Ministère de la Santé Publique et de la Population, l’amélioration de la prestation de services de planification familiale et la formation des ONG locales en matière de la gestion des ressources humaines, les systèmes d’information, le financement basé sur les résultats et la gestion de la chaine d’approvisionnement. 

 

 

«C’est un honneur pour MSH d’être appelé par le gouvernement haïtien de fournir de l’assistance technique dans le département du Sud suite à l’ouragan Matthew » a prononcé M. Paul Auxila, Vice Président Exécutif et Directeur General de MSH. « En même temps, nous reconnaissons que notre intervention figure parmi d’innombrables  contributions qui sont nécessaires pour répondre aux énormes besoins sanitaires crées par cette dévastation et aussi pour prévenir des effets à long-terme sur le système sanitaire d’Haïti. Nous offrons notre soutien mais, avant tout, notre plus grand sentiment d’espoir pour l’Haïti. »

 

MSH

 

Management Sciences for Health (MSH) travaille dans le but de sauver des vies et améliorer la santé publique en assurant un accès équitable aux soins pour les personnes les plus vulnérables. Depuis 45 ans et dans 150 pays, MSH a créé des partenariats avec les gouvernements et les communautés afin de construire des systèmes sanitaires robustes qui sont gérés au niveau local et qui servent à améliorer la santé de la reproduction, renforcer la santé de la mère et de l’enfant, prévenir les maladies infectieuses et contrôler les maladies chroniques. Il y a 12 millions de décès évitables dans les communautés les plus pauvres et vulnérables.  MSH construit des « systèmes pour la santé » qui sont aptes à sauver des millions de vies.  MSH construit des systèmes sanitaires robustes qui fournissent tout ce qu’il faut—du personnel, de l’argent, des médicaments, de l’information et de l’infrastructure—pour prévenir et traiter des maladies et permettre aux personnes de mener des vies saines.  Pour plus d’information, consultez http://www.msh.org.

 

 

Contact de presse :

Jordan Coriza

jcoriza@msh.org

+1-617-250-9107



Share this post