Jacmel-Société : L’Église adventiste du Septième Jour Shékinah se solidarise vivement à des victimes de l’ouragan Matthew dans le grand Sud d’Haïti

Consciente de la situation désastreuse que vivent leurs frères et sœurs particulièrement ceux dans le grand Sud du pays la communauté Adventiste de Jacmel organise un ensemble d’activités depuis Samedi 22 Octobre 2016 en son local situé au numéro 43 de l’avenue Barranquilla. Les responsables de l’Eglise adventiste veulent recueillir des dons en nature et en espèces qui seront offerts mis à la disposition des victimes du Grand Sud qui jusqu’à date n’ont aucune subvention étatique.

Le  révérend pasteur Wilkens Bissereth accompagné   de sœur Majorie Paul  secrétaire de l’Eglise de Jacmel a, dans une conférence réalisée le …….déclare que :’’Dieu nous confie une noble mission, celle d’évangéliser sa parole en témoignant son amour  à l’égard de l’humanité toute entière et compatir aux souffrances des déshérités’’.

Cette collecte  qui s’étend sur toute la semaine  est ouverte a toute personne de bonne volonté  d’après le pasteur.  Ce dernier a beaucoup insiste que malgré tout la quantité importe peu, l’essentiel selon lui c’est d’aider, Le geste compte avant tout. Le pasteur  pro met d’acheminer les dons récoltés  à l’Eglise adventiste des  Cayes

Dans la réalisation de cette activité l’église de Jacmel  a reçu le soutien de groupes venus de Port au Prince. Ils ont joue un rôle important dans la tenue  du concert dédié a louer le nom de Jésus Christ.

 

Dans une conférence de presse réalisée par la secrétaire de l’Eglise du septième jour, Sœur Majorie Paul et le responsable du District de Jacmel le révérend pasteur Wilkens Bissereth, deux membres d’un comité de sept membres qui gèrent ce ramassage de don.

 

Toujours, selon le responsable du district de Jacmel après le ramassage des dons ils comptent les acheminer au bureau  de l’Eglise adventiste du Sud, aux Cayes.

’’Nous avons des frères et sœurs qui dorment dans des caves, des grottes à la belle étoile en tant qu’humains ça fait mal, ils sont dans le besoin peu importe la quantité mais, c’est le geste qui compte a fait savoir pasteur Bissereth’’.

Pendant qu’Il a précisé, que cette activité se poursuit au cours de cette semaine puisqu’ils sont en attentes d’autres aides et toutes les personnes de bonne volonté sont invitées à prendre part à cette activité.

Notons que, pour rehausser l’éclat de cette activité des groupes venus de Port-au-Prince ont organisés un grand concert pour saluer le précieux nom de notre Seigneur Jésus-Christ.



Share this post