Un réseau de médecins haïtiens d’Interfaith medical center en mission humanitaire aux Cayes

Un groupe de médecins et d’infirmières haïtiens, tous œuvrant au sein d’Interfaith medical center, un centre hospitalier basé à Brooklyn aux États-Unis, est actuellement en Haïti. Suite à l’ouragan Matthew qui a ravagé trois départements du pays (Grand’Anse, Sud et Nippes), ces professionnel de la santé sont venus volontairement offrir leurs services à la population.

Pendant une semaine, ils seront aux Cayes et se mettront à la disposition de l’hôpital universitaire publique de la métropole du Sud et interviendront dans le champ de leur spécialité.

Avant de faire route pour les Cayes, ils ont rencontré au ministère de la Santé publique et de la population (MSPP), le mercredi 26 octobre 2016, la ministre de la Santé, le Dr Daphné Benoît Delsoin et le directeur général du MSPP, le Dr Gabriel Thimothé.

Le Dr Gabriel Thimothé dit apprécier l’engagement patriotique et la détermination professionnelle de ces prestataires de soins qui ont apporté également dans leurs bagages, des médicaments et des matériels sanitaires.

« Nous avons beaucoup de partenaires, surtout des étrangers ; mais quand ce sont les ressortissants haïtiens qui nous viennent en aide, il y a une valeur ajoutée au niveau de l’assistance à offrir à une communauté », a-t-il souligné.

Le Dr Daphné Benoît Delsoin, pour sa part, a aussi salué l’esprit de volontariat qui anime la mission de ces médecins haïtiens établis à Brooklyn. Aussi les a-t-elle invités à venir plus souvent en Haïti pour transmettre leurs expériences aux jeunes médecins.

Le Dr Emmanuel Brunot, un pédiatre qui a pris racine aux États-Unis depuis plus de vingt ans, a rassuré la ministre que le réseau de médecins et d’infirmières haïtiens d’Interfaith medical center reviendront en Haïti en novembre prochain.

Le médecin psychiatre Germain Wiledvard, embarqué dans cette mission, a fait savoir que l’ouragan Matthew n’a été que le déclic pour les mobiliser. Ainsi leur mission ne fait que commencer en Haïti.

Claude Bernard Sérant

26 octobre 2016



Share this post