L'Institut national américain de santé travaille sur un vaccin contre le Zika

En Janvier 2017 l’Institut national américain de santé compte démarrer avec l’essai d’un vaccin contre le Zika dans plusieurs centres, notamment dans les Caraïbes et l’Amérique Latine. Cette annonce a été faite à un groupe de journalistes membres du Réseau haïtien de journaliste en Santé à Washington, par le Docteur Anthony S. Fauci, directeur de l’Institut National d’Allergie et des maladies infectieuses.

« Je vais contacter nos collaborateurs en Haiti pour voir s’ils sont intéressés à participer à cet essai», a annoncé Docteur Fauci. Le Zika devient l’une des préoccupations sanitaires des chercheurs des États-Unis, cependant selon le docteur Fauci le sida et la tuberculose restent les maladies les plus dangereuses pour l’Humanité, à cause de leur capacité à tuer beaucoup de gens. Par ailleurs, Dr Fauci a précisé que le sida tue un million de personnes par an, tandis que la tuberculose, elle en tue 1million 600 000. « Le sida a déjà tué 70 millions de personnes dans le monde », a indiqué Dr Fauci. Des cas de microcéphalies ont été identifiés en Haiti, ce qui fait de cette maladie une menace tangible pour le pays. Les autorités et la population haïtiennes doivent maintenant lutter pour combattre cette épidémie. Le zika est propagé par la piqûre des moustiques comme Aedes aegypti et Aedes albopictus. Et, cas fort rare, ce virus qui se multiplie dans l’organisme se transmet aussi par relations sexuelles. Contrairement aux informations circulant sur internet Dr Fauci a confirmé que la microcéphalie est la conséquence directe du virus du zika et non des insecticides. Il a rappelé aux journalistes la vulnérabilité d’Haiti face à ces maladies, et les a conseillés de participer davantage à l’éducation et à l’information de la population haïtienne. Pour combattre les épidémies le Dr Fauci souhaite que l’État haïtien investisse davantage dans les médecins et chercheurs haïtiens. Il croit dur comme fer que les médecins et chercheurs haïtiens sont aussi qualifiés que leurs confrères du monde entier. Ils ont seulement besoin d’un support constant de l’État. Pour illustrer, il a cité les réalisations de son collègue qui a étudié à la même université que lui, le Dr haïtien Jean William Pape. Cet ancien de Cornel Université a réalisé des choses extraordinaires avec les centres Gheskio en Haïti. Dr Fauci a répondu à plusieurs questions d’un groupe de journalistes haïtiens membres du Réseau Haïtien de journalistes en santé (RHJS), à Washington pour une formation à la Voix de l’Amérique et une visite exploratoire, grâce au financement de l’USAID à travers le projet LMG du MSH.

 

Jhonny Célicourt de la MSH  Dr Salnave Elsy de l’USAID Jacqueline O’Friel de l’USAID, le secrétaire général du RHJS, Dr Odilet Lesperance, le rédacteur en chef du quotidien haïtien Le Nouvelliste, Frantz Duval et le rédacteur en chef de radio télé Caraïbes, Fanel Delva, entre autres, ont fait partie de cette délégation de neuf membres.

 



Share this post