Carla Bruni-Sarkozy et Michelle Obama : les premières dames pour la première fois réunies

Ce 3 avril à Strasbourg, en marge du premier tête-à-tête Obama/Sarkozy, l’épouse du président américain rencontre aussi pour la première fois la première dame de France. Michelle Obama et Carla Bruni-Sarkozy, deux femmes que tout oppose, vont-e
Ils sont arrivés, avec un peu plus d’une demi-heure de retard, au Palais des Rohan de Strasbourg où les attendaient Nicolas et Carla Sarkozy. Devant cette ancienne demeure en grès rose des princes évêques de Rohan, les poignées de main furent longues et plus que chaleureuses: les chefs d’Etat et leurs épouses ne furent pas avares en embrassades et autres accolades et sourires pour les photographes. La \'scandaleuse\' Michelle Obama va découvrir que les usages sont moins rigides que chez la Queen! Carla Bruni-Sarkozy, pour son grand retour, était vêtue d’un manteau gris-beige ceinturé aux manches trois quarts tandis que son «homologue» américaine Michelle Obama portait un manteau noir imprimé de fleurs fuchsia sur une robe fuchsia imprimée de fleurs noires. Après une brève cérémonie militaire en l’honneur des chefs d’Etat, les deux couples présidentiels se sont retrouvés quelques minutes avant que ces messieurs n’entament leur premier entretien (physique) bilatéral depuis l’investiture de Barack Obama, le 20 janvier dernier. Pendant ce temps-là, Carla Bruni-Sarkozy et Michelle Obama ont eu le plaisir de déjeuner en tête-à-tête (à 11h!) autour d’un repas préparé par le chef étoilé Christophe Bohrer dans un salon du palais: asperges vertes et coquilles saint-Jacques marinées, pintade en croûte de pommes de terre farcie au foie gras, et coque chocolat aux agrumes. Miam! Plus appétissant, en tous cas, que le menu qui attendait Nicolas Sarkozy et Barack Obama: le Pakistan, l\'Afghanistan, de l\'Iran, du Proche-Orient, les relations avec la Russie et bien sûr, l\'Otan.


Share this post