Des policiers gardés à vue dans le dossier de Lindor Robert

L’enquête sur la mort, en Février dernier, du policier Robert Lindor progresse. Trois agents de l’UDMO de Jacmel seraient gardés à vue à Port-au-Prince après l’autopsie du cadavre par des experts de la police nationale d’Haïti.
Selon l’avocat de la famille de Robert Lindor, Me David Noël, cité par la radio Hispaniola, l’autopsie révèle trois orifices causés par balles à la tête du défunt Lindor.


Share this post