Jacmel, environnement / AFAM impliquée dans le reboisement du quartier de Marbial

L’association des fils et amis de Marbial (AFAM) a distribué sept cent plantules de différentes espèces à sept organisations d’agriculteurs à travers les cinq sections communales du quartier de Marbial le vendredi 20 septembre 2013. Cette activi
Sept organisations d’éleveur des cinq sections communales du grand quartier de Marbial ont reçu chacune cent plantules de benzolive, de cèdre, de pomme d’acajou, de melinas, de manguier et de sarment le vendredi 20 septembre 2013. Le secrétaire général de l’AFAM, Lafortune Jacques Obnel a expliqué aux bénéficiaires :’’ que la prise en charge des plantules est obligatoire et que les responsabilités soient bien partagées afin de mieux gérer la survie de ces plantes ‘’. Celui-ci a expliqué également :’’ qu’on ne plante pas pour planter mais pour protéger l’environnement du grand quartier de Marbial qui leur appartient ’’. Par ailleurs, Jean Emmanuel le responsable AETAM, DAVID Durandus le responsable APEM et Tranquil Yvon le responsable AESMA ont tous la même ambition de travailler au reboisement du grand quartier Marbial. Grenier et la source alimentaire de la ville de Jacmel avant le passage du cyclone dévastateur Gordon en 1994 Marbial ne peut plus produire ce qu’il produisait jadis, ils font appel à une prise de conscience collective pour la sauvegarde de cette section communale. L’AFAM n’est pas une simple organisation paysanne, elle constitue également un centre de formation pour les étudiants en agronomie du grand sud d’Haïti. POUSSIN Francky un étudiant en agronomie, stagiaire dans le greffage travaillant sur l’un des vingt trois sites de plantules de l’AFAM venant de l’UEH des cayes, applaudit l’effort consentit de cette organisation pour doter de la génération présente un environnement propice capable de constituer un développement durable. Le grand quartier Marbial est une section communale à haut risque d’inondation. Ses monts sont dégradés, on demande au ministère de l’environnement de prendre en compte ses problèmes environnementaux afin de réduire la vulnérabilité de cette zone.


Share this post