UEH: Un nouveau doyen à la tête de la FDSE de Port-au-Prince

C'est l'économiste Jacques ABRAHAM qui occupe actuellement ce poste vacant depuis mai 2013 suite à la démission de l'ancien doyen Jovis Wolfe BELLOT à la tête de la faculté de droit et des sciences économiques de Port-au-Prince. Les élections pou
Monsieur le Recteur de l'université d’État d'Haïti Monsieur le Vice-Recteur Messieurs les Doyens des autres entités de l'UEH Messieurs les Vices Doyens de la FDSE Mesdames, Messieurs les membres du Conseil Électoral Chères étudiantes, chers étudiants, Chers membres du corps professoral, Chers membres du personnel cadre et de soutien, Distingués invités, Je suis certainement en ce moment ému, car cette cérémonie me ramène 26 ans en arrière lorsque j’étais étudiant à la Faculté de Droit et des Sciences Économiques. Aujourd’hui je prends la parole devant vous comme celui qui devra conduire cette grande institution sur les chemins du succès. Quoique lourde, je dois avant tout vous exprimer ma profonde gratitude pour l’honneur que vous m’avez fait, en me confiant cette tâche si noble. Cependant je ne peux vous cacher ma profonde préoccupation en assumant cette fonction à un moment où nous peinons encore à accueillir la moitié des demandes d’admission venant de nos bacheliers et où nos infrastructures et structures organisationnelles répondent à peine aux demandes grandissantes de la population et des exigences du marché du travail des institutions publiques. Ancrés dans le monde Chers étudiants, chères étudiantes, à quelque niveau que vous soyez, vous avec choisi la faculté de Droit et des Sciences Economiques, parce que ce monde dans lequel nous vivons actuellement vous présente divers défis que vous devez et voulez relever : perpétuer la tradition professionnelle de votre famille parfois au détriment de vos désirs ; décrocher le diplôme, qui est sensé vous ouvrir les portes du travail et du bien-être, dans un pays d’un taux de chômage catastrophique; comprendre votre pays agonisant et un monde devenu complexe que vous voulez rendre meilleur pour vous et pour vos futurs enfants... Mais l’important c’est que vous êtes motivés et vous voulez davantage vous engager dans les études universitaires, loin de la facilité et de l’oisiveté. Quoique plusieurs études réalisées dans divers pays révèlent un certain essoufflement de cette motivation au fil du temps, je suis certain que vous allez maintenir allumé le flambeau tout au long de vos études et jusqu'à la victoire finale. Car d’autres études montrent aussi que l’insertion professionnelle devient de moins en moins facile pour la main d’œuvre non- qualifiée. Donc, le choix que vous avez fait pour les études est le meilleur. Et n’oubliez pas qu’à l’université, l’étudiant est le principal acteur de sa formation et artisan de son succès. Les activités pédagogiques, les pratiques évaluatives, la relation avec vos enseignants peuvent ne pas correspondre à vos attentes et vos caractéristiques propres. C’est à vous de mettre du vôtre et de bien gérer votre temps d’études. La réussite à l’université dépend d’un engagement cognitif fort et d’une persévérance sans faille. Ouverts au temps Et vous collègues Professeurs, Distingués membres du corps professoral,vous êtes précisément ce courroie de transmission qui rattache les étudiants à l’institution universitaire. Et cela à travers l’enseignement, la recherche, le service à la collectivité et le rayonnement institutionnel, les quatre grandes fonctions de l’Université. En dépit du nombre limité de professeurs et de l’incapacité financière de notre institution pour conférer à tous ceux qui ne l’ont pas encore, le statut de professeurs à plein temps, vous représentez les piliers de notre faculté et je vous félicite pour le travail extraordinaire que vous avez fait jusqu’ici. Cependant, la grande complexité et diversité des problématiques socioéconomiques, politiques et culturelles qui se présentent à la société haïtienne, les changements de profils des étudiants ainsi que la rapide intégration des TIC dans l’éducation universitaire, rendent encore plus pertinentes ces fonctions et exigent l’adoption de nouvelles approches pédagogiques en se démarquant des approches, basées sur la mémorisation et la passivité de l’étudiant, utilisées jusqu’à date dans la plupart de nos institutions. Vous avez une longue et riche expérience. Je connais vos compétences et je suis convaincu de votre engagement. Mais les temps changent, les étudiants aussi. Vous avez un rôle important à jouer pour le maintien de la motivation de vos étudiants tout au long de leurs études. Les activités pédagogiques et la démonstration de leur utilité pour la vie professionnelle représentent votre principal atout dans cette mission. Car des études ont démontré l’influence du type d’activités pédagogiques sur la perception des étudiants et conséquemment sur leur motivation et leur apprentissage. Mais vos pratiques évaluatives et vos relations avec vos étudiants sont des facteurs non négligeables. Chers professeurs, il n'est pas inutile de vous rappeler que le métier d’étudiant a connu des changements majeurs par rapport à ce qu'il était autrefois. Souffrez que je relate quelques constats, car ces changements entraînent une adaptation de vos méthodes de travail: • le manque de temps, car de nos jours les étudiants consacrent une partie de leur temps à travailler tenant compte du coût des études. Ainsi, l’exigence d’adaptation des méthodes d’enseignement devient impérative ; • l'affaiblissement de la capacité de lecture et d’écriture et habileté arithmétique, d’où l'absence d'un certain nombre de prérequis. • l'introduction de taches multiples et styles d'apprentissage en vue d'offrir aux étudiants plus de voies et de choix. D’où l’exigence de diversité et d’innovation dans l’élaboration des plans de cours. • la prise en compte de la technologie. L’intégration de l'ordinateur et d'internet dans les cours devient un « must », car les étudiants d'aujourd'hui y accorde une attention particulière et ont plus de disposition à apprendre par ces moyens. • la relation étudiant-professeur. Les étudiants sollicitent de l'aide. D’où la nécessité de plus de disponibilité de votre part en vue de répondre à leurs attentes. Rien de plus à faire qu’à vous exhorter à vous ouvrir au temps. La faculté de Droit et des Sciences Economiques (FDSE) vous apportera tout l’appui nécessaire dans cette démarche. Mon humilité ne me permettra pas de parodier Wilson Churchill, pour vous dire que « je n’ai rien à vous offrir que du labeur, des larmes et de la sueur » mais cependant mon pragmatisme, et mon leadership me permettront de vous dire que je ne suis venu vous faire aucune promesse, bien au contraire, avec humilité, je sollicite votre bienveillance, votre collaboration pour m’aider à construire cette nouvelle faculté dont nous rêvons tous. Il ne s’agit surtout pas ici du cadre physique, que nous nous efforcerons à construire, mais je veux parler du curriculum, et la disponibilité des matériels didactiques nécessaires à votre formation, bref à pourvoir cette faculté de tout ce qui peut faire d’elle l’une des plus brillantes institutions de l'Université d’État d'Haïti (UEH). Il nous faudra donc de la discipline et de la détermination pour y arriver. Pour avoir eu la fatuité de vous voir évoluer au sein de cette auguste faculté, je suis convaincu de la remarque d’Anthony Robbins que vraiment « Il y a une force intérieure dans chaque être humain, qui une fois libérée, permet de transformer chaque rêve, vision et désir en réalité » Façonnons les chemins de la réussite Pour ma part, je m'engage à instaurer et développer avec tout le personnel de la faculté une culture organisationnelle forte, garante de la culture de la réussite et de l'excellence que nous prônons. La nécessité nous est imposée de mettre en place un système de gestion moderne. Ce fil conducteur alimentera notre stratégie, notre structure, nos processus de décisions, notre identité. Voilà de grands chantiers que j'ai le plaisir d'annoncer. Ensemble, nous allons travailler. Ensemble, nous allons réussir. L'administration dont j'ai l'honneur de diriger travaillera pour faire de cet espace facultaire un espace de convivialité, un endroit où il fait bon d’étudier, de travailler avec des ressources modernes telles une bibliothèque moderne et des laboratoires informatiques de niveau adéquat. Nous devons mettre en place un service d'accueil, d'information et d'orientation. Un accent particulier va être mis sur l'aide à l'insertion professionnelle par des relations étroites, formelles et dynamiques avec le milieu du travail en Haïti en vue de placer nos étudiants en stage. Mon mandat d'une année s'inscrit dans une démarche de renouveau. Et pour paraphraser Serieyx ''l'homme clé du renouveau est le donneur de souffle dont le rôle est multiple: faire émerger le sens, transformer les exécutants en acteurs, alimenter les réseaux d'informations, métamorphoser le centralisme en autonomie, l'ordre stérile en paradoxe fécond, l'application mécanique du règlement en anticipation''. C’est seulement ainsi que nous pourrons matérialiser notre devise : ancrés dans le monde et ouverts au temps, façonnons les chemins de la réussite ! Mettons-nous donc à l’œuvre pour transformer chaque rêve, chaque vision et chaque désir en réalité, la FDSE en a besoin, vous et moi en avons besoin, vos parents et le pays le méritent bien.


Share this post