Circulaire aux directeurs et directrices des lycées et écoles fondamentales portant sur l’utilisation des écoles pour les cours de rattrapage

Le mouvement de grève déclenché par certains syndicats d’enseignant du secteur public de l’Éducation a mis plus de 10.000 jeunes fréquentant particulièrement les lycées en déficit de 172 heures de cours, si l’on prend en compte également la
En conséquence, toutes autres activités pédagogiques payantes (cours de rattrapage, leçons particulières, travaux pratiques, etc.) contraires aux dispositifs d’accompagnement des enfants dans le cadre de la récupération des heures perdues ne doivent plus être autorisées. Il reste entendu que les professeurs désireux d’accompagner gratuitement leurs élèves, en dehors des heures régulières de cours sont vivement encouragés par le Ministère à la faire. Renold TELFORT Directeur Général Vu et approuvé par : Nesmy MANIGAT


Share this post