Quand Lakou Mizik vibre l’alliance française de Jacmel

La formation musicale « Lakou Mizik » a offert une remarquable prestation dans la soirée du mercredi 28 Juin 2017 à l’Alliance française de Jacmel situé à l’angle de rue Seymour Pradel et l’avenue de La Liberté.

En présence d’un public composé essentiellement d’écoliers, de professionnels, et surtout d’étudiants de l’école audio-institut de Jacmel, « Lakou Mizik » a su créer une ambiance de tonnerre dans la cour de l’Alliance, en dépit des caprices de Dame Pluie tout au cours de cette soirée marquée au tout début par la performance du guitariste Gilbert Rémy accompagné de la jeune chanteuse Saïde BelleAmour dans de bonnes interprétations du troubadour Rodrigue Milien, en l’occurrence le méga-hit « mwen ta renmen konnen dat e jou map mouri »

Deux heures d’horloge durant, la musique du groupe « lakou Mizik » a fait vibrer et rêver pleinement les spectateurs visiblement satisfaits jusqu'à la dernière pièce, une reprise du carnaval à succès « Kèm  pa sote » de Boukman Eksperyans , nominée aux Grammy  Awards en 1992.

 

La bande à Steve Valcourt et à Samba Zao nous propose un mélange de Roots-Pop avec des influences de Raggae, Konpa, Blues…enraciné dans le courant de World-beat. Ses textes charrient la paix, la justice, l’amour et le vivre ensemble. En exemple « Bon tan », « Poze », « Samba yo prale », « Pistach griye ».

   Commentaires …

 

« Cette soirée m’a permis  d’affirmer que Lakou Mizik devient plus mature et plus élégante  après sa tournée à l’étranger… » Estime Ilrique Foukifoura Perin, Directeur Général du Centre Culturel Feliks Moriso Lewa de Grand Gosier.

 

« On dirait que cette soirée m’a été faite sur mesure. J’aime le roots-pop, Lakou Mizik en a joué, j’adore la poésie d’André Fouad, et il était la sur scène entrain de dire ses textes avec jovialité » a commenté Claudine Guerrier, journaliste.

 

« C’est pour la troisième fois que j’assiste à un concert de Lakou Mizik à l’Alliance française. Je peux confirmer que ce groupe de tendance racine à la capacité de représenter la mouvance racine dans le monde entier. Je souhaite que Jacmel revendique ce groupe, parce que  Lakou a réalisé son album à Jacmel et l’introduction de ce dernier est titré : «  Morning  in Jacmel » et les différents vidéos clips du groupe sont tournés dans la ville de Ti Paris. » a commenté  Emerson Vilbrun journaliste, poète, romancier.

`` L’Alliance Française de Jacmel est ravie d’avoir accueilli ce concert exceptionnel de Lakou Mizik. Ces musiciens haïtiens, amis de longue date de l’Alliance, ont en effet offert une très belle soirée chaleureuse et enflammée qui a séduit le public jacmélien venu nombreux. L’Alliance Française de Jacmel tient aussi à féliciter le partenariat avec l’Audio Institute pour la réalisation de cette soirée.``  a déclaré Nadège Slagmulder directrice de l`alliance française de Jacmel

 

Né au lendemain du séisme du 12 Janvier 2010. Lakou Mizik est composé de Jonas Attis (Lead-vocal), Nadine Remis (lead-vocal), Samba Zao (Lead-vocal), Belony Benista (accordéoniste), Peterson (Kone-percussionniste), Steeve Valcourt (Lead-vocal, guitariste), Lamare Junior (Basse).

Il compte à son actif un seul opus titre “wa di yo” (Cubamcha records), enregistré au studio de L’audio-Institut à Jacmel.

 

Sous la direction du manager  américain Zach Niles, qui a bossé avec de grosses pointures de la musique internationale notamment Madona, les Rolling Stones, Paul Mac Cartney.  Le groupe « Lakou Mizik » a pris part à une kyrielle de festivals internationaux permis  lesquels « Sierra Nevada Workld Music Festival (California) Festival de Jazz de New Orléans,  à Vermont et le « Global Fest » à New York.  



Share this post