Accueil -> Actualités ->Education
Recherche personnalisée

Commémoration de la 207e anniversaire de la Bataille de Vertière au Collège Notre Dame du Perpétuel Secours à Jacmel.

Le 19/11/2010 à 08h07. | Par Claudy Belizaire

Le Jeudi 18 novembre 2010, a été la 207e anniversaire de la Bataille de Vertière, opposant l’armée indigène dirigée par Jean Jacques Dessalines à l’armée Française et qui a abouti à l’indépendance d’Haïti.

Pour marquer cette date, le Collège Notre Dame du Perpétuel Secours, situé sur la route de la Saline à Jacmel a organisé une série d’activités en mémoire de nos vaillants Ancêtres qui ont lutté contre le système esclavagiste et pour l’indépendance du pays.
Une conférence de débats a été organisée au local de l’établissement à l’intention des élèves, sur l’important du combat de Vertière dans l’histoire d’Haïti. Le professeur d’histoire, le conférencier Ronald Jérôme dans son exposé a établi une parallèle entre la période esclavagiste et celle d’aujourd’hui. Selon Ronald Jérôme
‘’ Avant 1803 il existait une solidarité et une fraternité entre les différentes classes sociales et qui ont abouti à l’indépendance du pays. 207 ans après, les sentiments patriotismes ont presque tout détruit chez les haïtiens. Les compatriotes n’ont manifesté aucune volonté réelle de travailler pour faire d’Haïti ce qu’elle était d’autre fois. Nous avons actuellement une société divisée » a-t-il déclaré.
Par ailleurs, le professeur d’histoire Ronald qualifie de honteuse pour nos ancêtres de l’armée indigène et pour tous les citoyens engagés du pays de commémoration de la 207e anniversaire du combat de Vertière avec la présence d’une force étrangère (MINUSTHA) sur le territoire haïtien. Ce dernier plaide en faveur d’un changement radical du système de gouvernance haïtien très vieux, où les dirigeants du pays se contentent de défendre leur intérêt personnel.
De son coté, Petiote Joseph, directeur du ‘’Collège Notre Dame du Perpétuel Secours’’ a déclaré que cette activité s’inscrit dans le cadre d’une démarche visant à sensibiliser les élèves pour qu’ils prennent conscience de la situation du pays afin d’apporter leur contribution dans le processus de reconstruction d’Haïti.
‘’Cette initiative devrait s’entendre sur toute l’année scolaire.’’ A-t-il ajouté.
Notons cette conférence de débat a été suivie d’une série de manifestations culturelles, entre autres : théâtre, danse et déclamation de poèmes réalisées par les élèves de l’école.
Rappelons que, le 18 novembre 1803, à Saint-Domingue, l'armée française, sa queue entre ses jambes, a capitulé devant les anciens esclaves. La colonie française devient alors, Haïti, le premier État noir indépendant du monde. C'est le résultat d'une guerre sanglante engendrée par le Premier Consul de la République française, Napoléon Bonaparte.

Source:bonzouti.com

Tags:vertiere, combat haiti, francaise, bonaparte napoleon, commemoration, 18 novembre