Accueil -> Actualités ->Politique
Recherche personnalisée

Salaire minimum, les parlementaires font durer le suspens

Le 02/08/2009 à 01h59. | Par Bonzouti.com

La séance autour des objections de la présidence à la loi sur le salaire minimum n’a pas eu lieu comme annoncée le jeudi 30 juillet 2009. La commission des Affaires sociales n’a toujours pas remis son rapport au bureau de la Chambre des députés.

La commission des Affaires sociales de la Chambre basse n’a pas encore remis son rapport au bureau de la Chambre des députés. Pourtant, le président du bureau, Levaillant Louis-Jeune, programmait la séance autour du rapport pour le jeudi 30 juillet écoulé. La présence de la présidente de la commission des Affaires sociales, Gérandale Thélusma, n’a pas été remarquée à la séance qui a débuté vers 3h PM. « La présidente de la commission est entrain de finaliser le rapport », a informé le député Levaillant Louis-Jeune pour tenter de calmer la colère de ses collègues qui réclamaient la présentation du rapport.

A la veille de la séance du jeudi, une rencontre a eu lieu au Palais national entre le président René Préval et un groupe de députés. « Le président Préval n’est plus accroché à ses objections, a rapporté le député Clédor Myril ayant pris part à la réunion. Il nous a demandé de faire une nouvelle proposition qui ne prendra en compte ni ses objections, ni la loi proposée par le député Steven Benoît. » Le président Préval, selon certains parlementaires, aurait aussi demandé aux membres de la commission de ne pas présenter le rapport à la séance du jeudi.

Le président du bureau, Levaillant Louis-Jeune, a eu du mal à faire régner l’ordre à la séance. Furieux contre la commission qui n’a pas respecté son mot, certains députés l’ont accusée de complicité avec le président Préval pour faire avorter la séance. Par imprudence, un député a révélé que l’économiste Kesner Pharèl est le consultant de la commission. Cela a soulevé le mécontentement de plusieurs députés. « Il n’est pas possible que Kesner Pharèl soit en même temps consultant du secteur privé et de la commission des Affaires sociales de la Chambre des députés », ont dénoncé plusieurs parlementaires avant de se retirer de la séance.

Source:Bonzouti.com

Tags:Salaire minimum,parlementaire haitien