Haïti / France / Développement : « Jacmel, un modèle à suivre », selon l\'ambassadeur Didier Le Bret

L’ambassadeur français en Haïti, Didier Le Bret, a réitéré l’engagement de son pays à continuer à aider Haïti dans les domaines d’infrastructures, tels : création de centres de santé, d’écoles, et l’aménagement urbain.
Il a fait cette promesse, lors de l’inauguration de l’Alliance Française de Jacmel, lundi 12 Mars, en présence de plusieurs directeurs départementaux, des représentants de la société civile jacmélienne et de la presse locale. S.E.M Le Bret a cité, en exemple, la ville de Jacmel qui, dans le cadre d’une coopération décentralisée, a bénéficié le soutien de Strasbourg dans divers domaines, depuis une décennie environ. « C’est une coopération utile qui permet à Jacmel de s’approprier des techniques de développement et des programmes qui avaient pour objectifs de redynamiser les échanges entre les hommes, les femmes, les jeunes, les étudiants, le personnel de l’éducation nationale et les formateurs », a précisé le diplomate français. Par ailleurs, S.E.M Le Bret a mis en évidence un ensemble de projets dits ‘’prioritaires’’ que la France compte réaliser en Haïti. Il a cité, entre autres, le renforcement des institutions de base : le Parlement Haïtien, le Conseil électoral permanent, etc. Pour M. Didier Le Bret : « renforcer les institutions étatiques du pays va pouvoir contribuer à la stabilité du pays. » Signalons que M. Didier Lebret a rappelé au président Michel joseph Martelly la nécessité de respecter ses paroles promettant la promulgation de la constitution amendée dès l’installation d’un premier ministre.


Share this post